COME Collectif Orb § Monts Environnement

Atlas du Plastique

Le 06/06/2023

28 février 2020

 

par La Fondation Heinrich BöllLa Fabrique ÉcologiqueZero Waste France et Break Free From Plastic

 

licence infos

Publié simultanément en France, au Maroc, au Sénégal et en Tunisie, cet atlas illustré de graphiques livre faits et chiffres sur la crise du plastique. Il met en évidence l’ampleur de la crise liée à la production et à la consommation de plastique et son impact sur les grands défis mondiaux que sont la lutte contre les changements climatiques et la santé humaine.

Paris, le 3 mars 2020 – « Depuis 1950, 9,2 milliards de tonnes de plastique ont été produites, soit une tonne par habitant à l’heure actuelle sur la planète. Un chiffre qui démontre bien l’omniprésence du plastique dans nos vies. Il s’agit principalement de produits à usage unique et d’emballages. Moins de 10 % de tout le plastique jamais mis en circulation a été recyclé » indique Jens Althoff, directeur du bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll.

L’Atlas du plastique dresse un constat effarant des conséquences de cette omniprésence sur l’environnement, sur notre santé et sur le changement climatique. Ainsi, chaque année, 10 millions de tonnes de déchets plastiques finissent dans l’océan : l’équivalent d’un camion toute les minutes. La pollution des sols par les déchets plastiques et les microplastiques pourrait quant à elle être 4 à 23 fois plus élevée que la pollution des océans. Le plastique est même présent dans nos corps : nous ingérerions l’équivalent d’une carte de crédit (5g) par semaine. Enfin, à son rythme actuel, l’industrie du plastique aura rejeté environ 56 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère d’ici 2050 : la fabrication de cette matière pourrait accaparer 10 À 13 % du budget carbone avec lequel il serait possible de maintenir le réchauffement en dessous de 1,5°C.

L’Atlas du Plastique met en lumière la responsabilité des entreprises agroalimentaires et des industries de la pétrochimie et de leurs lobbies dans la crise du plastique. Lucile Schmid, Vice-Présidente de La Fabrique Ecologique, souligne : « Cet Atlas montre les limites des techniques de traitement des déchets plastiques ; la réduction de la consommation et de la production de plastique est la seule solution viable à terme ». Selon Barbara Unmüssig, Co-Présidente de la Fondation Heinrich Böll, « l'industrie pétrochimique affiche des objectifs clairs  de croissance de la production de plastique au cours des prochaines années. La disponibilité de pétrole et de gaz de schiste bon marché qui en sont les matières premières empêche la mise en place de stratégies de recyclage efficaces et d’une véritable économie circulaire ».

Il est donc urgent d’agir sur le plan politique : comme le souligne Jens Althoff, de la Fondation Heinrich Böll, « les consommateurs ne peuvent pas résoudre tout seuls cette crise : il faut engager des actions politiques au niveau national et européen pour réduire drastiquement la consommation de plastique. La directive sur les plastiques à usage unique a été adoptée en 8 mois par l’Union européenne : un temps record ! Cela montre que lorsque l’Europe est déterminée, poussée par une forte pression citoyenne, elle peut réagir rapidement. La France et l’Allemagne, qui consomment trop de plastique, doivent agir et montrer la voie en Europe ».

« Cet Atlas est aussi une plongée dans la réalité des inégalités environnementales. Les pays occidentaux produisent toujours plus de déchets et laissent ensuite aux pays les plus pauvres la responsabilité de les traiter. » (Lucile Schmid).

L’Atlas montre les raisons d'espérer et alternatives envisageables, grâce au foisonnement d'initiatives à travers le monde, fédérées notamment au sein du mouvement Break Free from Plastic, et, en France, autour de Zero Waste. Jens Althoff, déclare : « Face à cette crise du plastique, la société civile, les communes, des start-ups innovent pour mettre fin à la culture du tout jetable. Il faut soutenir ces initiatives pour les faire essaimer à l’échelle locale, nationale mais aussi européenne ». Lucile Schmid insiste sur le fait que « En se situant dans une perspective historique, l’Atlas nous rappelle d’abord que notre dépendance au plastique ne date que des années 1950. C’est une manière efficace de remettre en cause la culture du tout jetable et de permettre de voir la vie autrement ».

Si l’Atlas porte sur le plastique dans le monde, un chapitre est spécifiquement consacré à la France : selon Laura Châtel, responsable du plaidoyer de Zero Waste France, « en France aussi, on surconsomme le plastique : notre pays en consomme 4,8 millions de tonnes chaque année, soit plus de 70 kilos par français et par an. Il nous faut d'urgence réduire cette consommation en engageant des transformations profondes dans les secteurs les pl consommateurs de cette matière, à commencer par celui de l'emballage ». Mais en France aussi émergent des alternatives : « Du côté des citoyens, la prise de conscience et l'envie d'agir grandit autour de ce sujet en France, comme en témoigne le formidable essor qu'a connu le commerce de vente en vrac ces dernières années » (Laura Châtel).

Une vidéo résumant faits et chiffres sur le plastique peut être visionnée en suivant ce lien :  https://www.youtube.com/watch?v=cNlKijCTyFM  

Un dossier en ligne et l’Atlas en format pdf peut être consulté en suivant ce lien : https://fr.boell.org/fr/atlas-du-plastique

 

Contacts

Jens Althoff, directeur, Fondation Heinrich Böll, bureau de Paris 

jens.althoff@fr.boell.org

Jules Hebert, coordinateur des programmes Transition énergétique, Transformation sociale & écologique

jules.hebert@fr.boell.org

 

Les auteurs

La Fondation Heinrich Böll

La Fondation Heinrich Böll, dont le siège est à Berlin, est l’une des grandes fondations politiques allemandes. Centre de réflexion œuvrant pour la transition sociale-écologique et une démocratie participative, pluraliste et inclusive, elle dispose d’un réseau de plus de trente bureaux dans le monde. Le bureau de Paris travaille sur quatre axes pour renforcer la coopération franco-allemande et européenne : la transition énergétique et la protection du climat ; la trans­formation écologique et sociale ; la revitalisation de la démocratie en Europe et les questions d’asile et de migrations ; et enfin l’approfondissement de la politique étrangère et de sécurité commune au niveau européen.

La Fabrique Écologique

La Fabrique Ecologique, Fondation pluraliste et transpartisane de l’écologie, est un Think et Do-Tank qui a pour objectif de promou­voir la transition écologique sur la base de propositions pragmatiques, directement applicables et concrètes. Forte de son large réseau d’experts, elle a établi des méthodes de co-construction citoyenne favorisant une approche rigoureuse des sujets traités. Depuis 2013, la diversification de ses formats de diffusion lui a permis de questionner des thématiques aussi diverses que la décentralisation énergétique, l’alimentation ou encore la mobilité.

Break Free from Plastic

« Break Free From Plastic » est un mouvement mondial qui aspire à un avenir sans pollution au plastique. Depuis son lancement en septembre 2016, plus de 1800 entités à travers le monde l’ont rejoint pour exiger une diminution radicale des plastiques à usage unique et la mise en place de solutions pérennes face à cette crise. Les membres du mouvement partagent les valeurs que sont la protection de l’environnement et la justice sociale, valeurs qui guident leur travail au niveau communautaire et qui les unissent derrière une seule et même aspiration d’ampleur mondiale.

Zero Waste France

Zero Waste France (anciennement CNIID) est une association indépendante de protection de l’environnement qui prône la réduction à la source des déchets depuis plus de 20 ans. Relais de vigilance citoyenne, l’association a pour but de promouvoir une société Zero Waste (zéro déchet, zéro gaspillage) dans une démarche positive qui consiste à modifier nos modes de production et de consommation, afin de limiter le recours aux ressources naturelles et à l’énergie ; optimiser l’usage (réutilisation, réemploi des produits et matériaux, développement des circuits courts etc) et préserver la matière.

 
Creer blog responsive

Le blog est un très bon moyen de diffuser vos passions, vos idées ou encore vos conseils. Toutefois, la création d'un blog n'est pas si simple. Il est même parfois difficile de trouver une idée. Nous allons donc partager avec vous les 5 bonnes idées de blog pour débuter.

Créer un blog d’entreprise 

La création d’un blog d’entreprise a plusieurs atouts : Il renforce et valorise votre image pour vous démarquer de la concurrence. Votre blog vous permet de communiquer sur les nouveautés, les produits et l'actualité de votre entreprise. Il vous offre également la possibilité de gérer la relation avec vos clients et de les fidéliser. Et pour terminer, il fait vivre votre site web et génère du trafic !

Créer un blog sur le fitness et le sport

Le nombre de personnes s'orientant vers un mode de vie plus sain ne cesse d'augmenter. Voilà pourquoi la création d'un blog sur le fitness et le sport est une bonne option ! Selon vos connaissances, vous pouvez parler de nombreuses choses : L'entraînement, les recommandations nutritionnelles, les équipements...

Créer un blog sur les Voyages

Si voyager est votre passion, vous pouvez raconter vos expériences sur un blog. Ce sujet est divertissant mais aussi utile pour ceux qui partagent la même passion. Vous pouvez publier de nombreux types d'articles en tant que glob-trotter : des expériences culinaires, des suggestions d'hôtels, des conseils sur la gestion du budget...

Recettes

Vous êtes passionné de cuisine ? Ouvrir un blog de recettes peut être une superbe idée de blog. Nous vous conseillons vivement de partager vos recettes les plus innovantes et originales ! Vous pouvez par exemple, examiner les tendances culinaires, tester des outils de cuisine, essayer des recettes, et bien plus encore.

Photographie

La photographie est à la portée de tous grâce aux technologies numériques. De ce fait, de nombreuses personnes cherchent à se perfectionner dans ce domaine. Voilà pourquoi un blog sur la photographie est un avantage considérable. Vous pouvez par exemple partager vos astuces et tuto ou encore faire de votre blog un portfolio pour partager vos plus beaux clichés.

Blogueuse

Coline - Blogueuse

“L’écriture ne m’a jamais quittée.”

Dans vos billets de blog, vous pouvez par exemple créer des encarts pour indiquer qui est l'auteur de l'article. Vous pourriez également utiliser les fonds de lignes pour mettre en avant certaines informations importantes.